EV3 Etat des lieux sur le canal d’Orléans (sud)

Ces 29 et 30 juin 2015, nous sommes allés à Donnery depuis la gare d’Orléans, pour voir et revoir. Et surtout pour voir comment notre voie verte évolue.

Voici donc un petit reportage photographique sur la circulation actuelle. Cliquez sur les photos pour les agrandir.

Un petit rappel la voie verte du canal d’Orléans a été réalisée aux alentours de 1990 sous l’impulsion du Pdt du Conseil Général d’alors, M. Kléber Malécot. Travail de pionners pour l’époque et la voie verte du Canal d’Orléans est ainsi une des premières de France. Réalisée en stabilisé compacté, sans réfection et sans herbicide, l’herbe a repris peu à peu ses droits. Voici ce qu’il en reste 25 ans après…

1. Depuis la gareIMG_20150629_141410, nous arrivons péniblement aux quais. Il faut dire que les Doubles-Sens Cyclables apparaissent, mais il reste beaucoup à faire pour que nous puissions circuler facilement en toute légalité.

Depuis le bateau-lavoir, se rendre à la gare est une gageure pour celui qui ne connaît pas.

IMG_20150629_141406

2. L’inexplosible est aujourd’hui un bar. Mais c’est un agréable retour vers le passé quand ces bateaux à vapeur sillonnaient la Loire au XIX ème siècle.

Suite à un accident malheureux, on fabriqua un nouveau type de bateau qui s’afficha cette fois-ci incapable d’exploser en chemin. On parla alors « d’inexplosibles ».

Leur existence dura peu de temps car le chemin de fer arrivait.

IMG_20150629_144316

3. Les quais de Loire sont admirablement aménagés pour la promenade et la détente. Et  principalement prévus pour les rassemblements de bateaux.

Ceci draine des foules importantes une fois par an pour des fêtes de la navigation. Les personnes en fauteuils ne peuvent accéder, hélas.

IMG_20150629_144120

4.  Loire-à-Vélo passe en cet endroit. Le revêtement est sans reproches.

Nos critiques: on nous envoie plutôt à gauche des arbres sur une voie correcte, mais un peu étroite. Près de la circulation… Et loin des bords de Loire. Nous n’avons pas du tout envie d’y aller.

De plus cette voie s’interrompt (sans prévenir), et on ne sait pas bien par où passer. Elle doit reprendre un peu plus loin mais ce n’est pas indiqué.

IMG_20150629_144550

5. Nous partons vers l’Est, selon la signalétique Loire-à-Vélo. Un îlot allongé avec des arbres constitue un premier chenal de navigation qui conduit au canal. Puis les bateaux entrent dans un chenal maçonné.

L’aménagement est très blanc, et, à notre point de vue de cyclistes, les contrastes colorés manquent pour les mal-voyants. La chute sur la droite serait sévère.

IMG_20150629_144713

6. Le chenal se crée un peu avant le Pont Thinat. Actuellement en basses eaux.  C’est à dire qu’un mur sépare le canal de la Loire elle-même.

La Loire-à-Vélo change de rive et traverse la Loire justement à hauteur de ce pont Thinat par un passage protégé.

IMG_20150629_145133

7 . le canal latéral servit de jonction entre le canal d’Orléans proprement dit (voir plus loin) et la ville d’Orléans.

Le ré aménagement est un peu sévère avec un ensemble très minéral. Et ligne droite parfaite. Trop parfaite.

Bonus  :Noter qu’une bande pavée à droite, rappelle que la chute est vite arrivée. Système employé utilement en Allemagne le long des véloroutes.

Critique : la voie n’est pas toujours aussi large. Elle est sérieusement rétrécie par des bancs et même des escaliers. Dommage.

Le flou de la photo est dû à ma transpiration en ce jour de canicule. Sueur sur l’objectif…

IMG_20150629_145458

8. Fin des aménagements. L’interruption est brutale.

Doit-on préciser que c’est trop étroit? sans visibilité? sans protection sur le canal?

Vous avez compris.

https://maps.google.com?q=47.900589,1.931687

IMG_20150629_145609

9. Notre voie se rétrécit. L’aménagement est réduit au minimum.
Cependant c’est bien roulant mais poussiéreux. Les mécaniques souffrent. On est loin des normes nationales.

St Jean-de-Braye surplombe à gauche.

IMG_20150629_150501

10. La piste se double. C’est une constante entre St Jean et Combleux.

Je choisis presque toujours celle du haut (à gauche sur la photo) car on y jouit de meilleurs panoramas.

https://maps.google.com?q=47.902588,1.944262

Bonus : Noter la présence du panneau C115 Voie Verte. Il y en a plusieurs tout au long de notre parcours, mais avec parfois quelques incohérences.

IMG_20150629_151902

11. De beaux panoramas apparaissent quand on prend la piste de gauche car elle surplombe de quelques mètres.

La Loire est toujours proche et on aperçoit les maisons de Combleux.

IMG_20150629_150019

12. La foule est présente aux beaux jours, pendant les week-ends. Il choisir entre les deux voies (ici, celle du bas) et apporter un revêtement de qualité.

Des améliorations très nettes sont à apporter car ceci apparaît comme un bricolage qui n’est pas à la hauteur de l’agglomération.

IMG_20150629_15124513. passage pavé près du bourg des Châtaigners.

Les personnes handicapées en fauteuil roulant apprécieront. Car il existe une forte demande  de loisirs nature émanant des personnes à mobilité réduite.

Chemin blanc bien roulant et bien poussiéreux en ce temps de canicule.

https://maps.google.com?q=47.903735,1.960452

IMG_20150630_101229

14. Combleux est la clé du canal. C’est un petit village de 450 âmes mais dont le charme attire bien des promeneurs.

Nous ne sommes qu’à six kilomètres du Centre d’Orléans.

On se promène sur les bords charmants de canal et on observe les écluses.

Si le canal lui-même a été inauguré en 1692, le canal latéral de Combleux à Orléans ne date que de 1910.

IMG_20150630_101209

15. Confluence à Combleux. Le canal qui suit la rivière Le Cens se jette dans la Loire à hauteur de Combleux.

Le canal très ancien s’arrêtait là et les bateaux devaient naviguer sur la Loire jusqu’à Orléans qu’on aperçoit tout au fond.

On a alors créé un canal latéral qui permettait de circuler jusqu’à Orléans sans subir les aléas du fleuve.

IMG_20150629_152851   16. le chemin de halage se situe en rive sud.      Il permet de relier sans encombre Montargis qui se trouve à presque 80 km. Il permet de poursuivre sa route par le canal du Loing et ainsi se diriger vers Melun et Fontainebleau.

Les berges et les rives sont bien entrenues. Hélas notre chemin se dégrade d’année en année. Et nous allons faire ici un premier bilan.

IMG_20150629_15290817. Promenade à Combleux. Il est possible de circuler sur le contre-halage où sont installées de charmantes petites maisons, certaines en cours de restauration.

L’endroit est calme.. mais par jour de canicule, il est mieux de circuler à l’ombre sur l’autre rive.

IMG_20150629_153935

18. Retour sur l’autre rive. Aux abords de Chécy on peut franchir le canal par un pont rénové.

Chaude la montée pour les cyclistes, brûlante pour les remorques ou tandems, impossible pour les tricycles et scooters pour handicapés moteur.

IMG_20150629_153919

19. Le pont rénové d’ailleurs offre un passage à peine suffisant. Le passage pour être accessible devrait avoir une largeur de 1,40m.

Rappelons que beaucoup de cyclistes souffrent de déficiences diverses.

IMG_20150629_154249

20. Cale de radoub. Elle est sur la gauche et fera partie des commentaires de visite lors de notre randonnée des 10 et 11 octobre.

Nous constatons vraiment alors que notre halage s’est considérablement dégradé. Autrefois calibré à 1,00m de large, il s’est réduit peu à peu et dépasse rarement désormais les 0,50m. L’herbe grignote.IMG_20150629_175519

21. la solitude sur le canal. C’est l’impression qui domine en général sur les 80 km du parcours avec pour compagnons les hérons et autres oiseaux nombreux.

Parfois la nature reprend ses droits, même si le bief de Combleux à Mardié est encore navigable.

IMG_20150629_180238

22. Mardié. Le canal circule dans une nature dense et il est agréable de savoir où on est et de connaître quelques adresses locales. C’est le cas à Mardié où l’Office de Tourisme est bien indiqué depuis le canal.

IMG_20150629_180245

23. Port de Mardié. L’Oussance est un bateau privé de promenade sur le canal entre Mardié et Combleux.

A cet endroit, le revêtement était un stabilisé compacté renforcé qui s’est délité avec le temps.

Il est urgent d’envisager une réfection des revêtements.

2 réflexions sur “EV3 Etat des lieux sur le canal d’Orléans (sud)

  1. Bonjour, j’ai bien aimé votre reportage, et je serais heureux d’être des vôtres pour effectuer le reportage entre Montargis et Mardié
    Cordialement

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s