LAVAP : Amboise y met de la mauvaise volonté

LAVAP, pour nous c’est la Loire-à-Vélo-à-pied. ….

C’est un non-sens total et pourtant nous avons plusieurs dossiers de ce genre dans la Région Centre-Val de Loire.

Et aujourd’hui, la palme d’honneur revient à Amboise où on ne peut pas installer un double-sens cyclable sur une chaussée de six mètres, en sens unique! Quand la place du Château fut rénovée vers 1995, la chaussée a été conçue pour un trafic autos à double-sens, c’est pourquoi sa largeur est de six mètres.IMG_20140919_145607Recadré

Puis, à l’inauguration, la place prit le nom de Michel Debré, qui administra la ville pendant 23 ans, sous l’impulsion de son fils Bernard Debré alors maire.

On plaça un sens interdit et tout était bouclé. Les résidents de la rue Victor-Hugo ou rue de Malétrenne, le matin en allant au travail à vélo devaient soit, faire un détour important sur des rues fréquentées ou prendre la place en sens interdit. Certains eurent droit à des remontrances sévères…

Et puis, le temps passant, on pensa qu’il fallait abaisser la IMG_20140919_145246RRvitesse limite. Et en 2014, la place du Château devint une Zone de Rencontre dont la vitesse est limitée à 20 km/h maxi.

C’était nécessaire car, en saison, le public de touristes à pied est particulièrement dense. Dans l’ancien Code de la Route c’étaient des rues semi-piétonnes, ce qui convient bien à ce cas où les piétons sont nombreux, notamment entre le château et le Clos-Lucé, la demeure de Léonard de Vinci.

Nous sommes sur la Loire-à-Vélo et a fortiori sur l’Eurovéloroute 6 qui conduit à la mer Noire.

Plusieurs fois le Collectif Cycliste 37 et l’AF3V ont réclamé en mairie, recevant toujours une réponse négative. D’ailleurs l’important parking à vélo sur la place du Château est régulièrement plein. C’est dire si l’image de la ville d’Amboise est particulièrement écornée face un public de Néerlandais, d’Allemands, d’Autrichiens, de Danois dont leur pays a niveau de cyclabilité est 20 fois supérieur au nôtre.B52

En zone 30, le double-sens cyclable est habituel, sauf quelques rares cas particuliers (dérogations visées par le Préfet).

Mais en zone de Rencontre (zone 20), il est évident que cette disposition est automatique. Voir document CERTU


Notre dernière intervention remonte à novembre 2014 où notre courrier était accompagné d’un dossier de propositions détaillé. En téléchargement ici.141110LAVAPAmboisePropositions

La réponse fut aimable mais absolument négative. Nous indiquant même que la municipalité avait demandé un contournement par la rue Joyeuse et le Quai Charles-de-Gaulle, particulièrement dangereux. En téléchargement ici.141231CourrAmboiseDSC

Les arguments avancés sont toujours les mêmes: dangerosité liée au trafic automobile. La visibilité réciproque des usagers est excellente mais la vitesse n’est pas toujours adaptée. Que M. Le Maire exerce donc des contrôles radars !!! Et avec sévérité, car on ne joue pas avec la sécurité.

Et qu’il ouvre la voie aux cyclistes! Enfin. IMG_20140919_145554

G.R.

PS Zoomer sur l’image pour voir le contexte urbain.


On en parle !

Bougez autrement à Blois.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s